RAPPORT SPECIAL - Politiques monétaires et développement durable

Pour l'AFI, deux experts COREUM se sont attelé à la rédaction d'un catalogue pratique afin de concevoir et piloter des politiques monétaires cohérentes et coordonnées, basées sur des éléments volontaristes et innovants aux services d'une économie verte et inclusive.

Alors que le changement climatique s'impose sur le devant de la scène, les impacts sur les différents aspects de nos environnements naturels, économiques et sociaux deviennent plus réels. Pour les prochaines générations, l'ampleur des dégâts et la capacité de la population à survivre et à prospérer dépendront très certainement des choix d'aujourd'hui.

D'un point de vue financier, le changement climatique a affaibli les modèles établis, brouillé les cartes des modèles financiers et généré une incertitude croissante alimentant les risques de marché, de crédit et opérationnels.

L'émergence du risque climatique

Selon le rapport Climate change and financial risk de Pierpaolo Grippa, Jochen Schmittmann, et Felix Suntheim, publié par le Fond Monétaire International en Decembre 2019, "Le changement climatique affecte le système financier par deux canaux principaux. Le premier concerne les risques physiques, découlant des dommages causés aux biens, aux infrastructures et aux terres. Le second, le risque de transition, résulte des changements dans la politique climatique, la technologie et le ressenti des consommateurs et du marché pendant l'ajustement à une économie à faible émission de carbone". Dans ce contexte, la stabilité financière au cœur du rôle des régulateurs et banques centrales est en jeu dès lors que les marchés financiers se détériorent rapidement à la suite de la réalisation inattendue de risques de transition ou de risques physiques.

Le rôle des banques centrales

Le récent rapport de l'Alliance for Financial Inclusion, un organisation internationale basée en Malaisie et qui rassemblent les organes de régulation et banques centrales des pays émergents sur les 5 continents, est organisé comme un manuel pratique, avec des cas d'usage et des mises en perspectives d'outils de politique monétaire présentés selon trois fonctions principales de la régulation financière : la création de monnaie, la régulation du secteur et la supervision des systèmes de paiement.

Le premier pilier est lié au rôle de catalyseur d'une banque centrale, en tant que moteur de l'offre de crédit et donc de la création de monnaie. Le deuxième pilier se réfère au rôle de facilitateur, en établissant des règles pour soutenir le développement sain du système financier. Enfin, le troisième pilier concerne le rôle transformateur des institutions de régulation financière, qui s'engagent dans les nouvelles technologies, ouvrent des perspectives pour des modèles commerciaux innovants.

Le rapport s'appuie sur l'expérience des membres de l'Alliance for Financial Inclusion afin de partager les expériences et d'identifier les facteurs clés de succès de ces politiques monétaires aux services du développement durable.

Disponible en Anglais uniquement.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK